Guérir son dos

La plupart d’entre nous avons vécu l’expérience d’une blessure au dos. Bien que certains consultent, la majorité des gens tendent à se soigner eux-mêmes jusqu’à ce que la douleur s’estompe. Le hic, c’est que sans réhabilitation, la douleur reviendra fort probablement.

istock_79754385_xlarge

Par Dr Patricia A. Andrews, BPE, DC

Je vois souvent des patients qui ne recherchent qu’un soulagement à la douleur. Ce qu’ils ignorent toutefois, c’est qu’au moment où la douleur disparaît, la guérison ne fait que commencer. Si l’on ne rétablit pas l’équilibre des articulations par un programme rigoureux de réhabilitation, le problème de dos refera éventuellement surface.

La réhabilitation est le processus permettant aux nerfs de position du corps de retrouver leur fonction normale. La position et la fonction des articulations sont régis par deux récepteurs nerveux principaux, les mécanorécepteurs et les propriocepteurs. Lorsque les muscles, les ligaments et les articulations sont endommagés, ces nerfs sont activés et peuvent donner lieu à des pertes proprioceptives causant une instabilité. Si ces propriocepteurs ne sont pas réentraînés de manière appropriée par un processus de réhabilitation, la guérison complète ne pourra être atteinte et une nouvelle blessure peut se reproduire.

Dans le cas de blessures au dos, la réhabilitation devrait comporter des exercices contrôlés et répétitifs, ainsi que des manipulations périodiques des articulations pour en stimuler les mécanorécepteurs et les propriocepteurs. La réhabilitation proprioceptive d’une blessure au dos inclut le renforcement du dos, la stabilité globale et des exercices kinétiques en chaîne fermée communément appelés exercices avec poids. Les exercices de stabilité globale sont le plus souvent associés à des ballons d’exercice ou au Pilates, qui renforcent les muscles de l’abdomen, du dos et du tronc.

La chiropratique s’avère très efficace pour stimuler l’action mécanoréceptrice et proprioceptive appropriée sur le système nerveux central. Les ajustements chiropratiques restaurent la fonction normale des articulations et rétablissent donc le sens de position normal; et avec les exercices proprioceptifs appropriés, le dos devient plus stable et plus fort, ce qui réduit d’autant les risques de récidive.